Nouvelles d'Afrique


Désolés de ne pas vous avoir posté de jolies photos de pirogues sur le fleuve Niger, hier, mais notre arrivée sur Ségou s'est faite à la nuit tombée.

A 6 heures et demie, nous attaquons la dernière étape vers la frontière du Burkina Faso et Bobo Dioulasso.

Depuis deux jours, nous roulons sous un ciel voilé par les vents de sable venus du désert.

Par contre, la végétation est beaucoup plus verte que les années précédentes, sous l'effet des pluies importantes et tardives. En discutant avec un ancien, nous avons appris qu'il n'y avait pas eu de telles pluies depuis 400 ans. Le climat change, ici aussi.

Aucun souci particulier pour le passage des postes frontières. Vers 15 heures (heure locale), nous entrons dans Bobo Dioulasso et rejoignons Alain Seignol à "Burkina Secours". C'est d'abord la joie des retrouvailles suivie de celle de pouvoir bientôt disposer d'un nouveau véhicule pour répondre aux énormes besoins locaux.

Pour la troisième fois, grâce aux efforts de tous, Kankélé a réussi son pari d'offrir une ambulance à ceux qui en ont besoin.

Demain, en début d'après midi, nous rejoindrons Toussiana et le village de Wempéa 2. Les messages sur le site seront plus espacés que ces derniers jours, mais chaque fois que cela sera possible, nous posterons des nouvelles.

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2015 - Sitemap