Nouvelles d'Afrique


La journée est prévue au village de Kawa-Haut. Dès 6 heures 30 nous profitons de « la fraîche » pour gravir « la montagne » et éviter la forte chaleur. Nous sommes accompagnés par des jeunes du village venus nous aider à porter les sacs de vêtements qui seront vendus à bas prix au profit de l'école.

Après une heure de marche, nous arrivons en vue des premières cases. Soudain, grand moment d'émotion ! nous voici entourés par une myriade d'enfants qui scandent nos noms, et par leurs chants et applaudissements nous souhaitent la bienvenue.

Enfin, voici le puits ! Il est superbe ! Les femmes sont fières de nous montrer qu'elles disposent maintenant d'une eau claire, potable, pour l'alimentation et le bain des enfants. « Grâce à Kan Kélé », nous disent-elles, »nous ne partageons plus la même eau que nos animaux! » La vie de ce village a vraiment changé !

Il faut maintenant aller vérifier où en sont les trois points d'eau à assainir aux alentours du village. La saison des récoltes étant terminée, le maçon puisatier s'est mis à l'ouvrage, aidé par les habitants. Le premier est fonctionnel,

le second est en cours,

il devrait être terminé mardi, et les travaux du troisième pourront commencer. La vente de vêtements dans l'école bat son plein.

L'argent de la recette va être utilisé pour faire réparer par le menuisier de Pouda vingt tables bancs en mauvais état. Le directeur de l'école a créé, prés du puits, un potager, pour initier ses élève au jardinage et améliorer les repas du midi. Une petite réception avec musiciens, danseurs et discours, a été organisée en notre honneur pour remercier Kan Kélé de tout ce qui a été fait ici.

En fin d'après midi, nous reprenons le chemin du retour, heureux de notre constat et de toutes ces rencontres enrichissantes, mais le problème soulevé hier continue a nous préoccuper... Demain, c'est le jour du marché à Pouda, une visite s'impose pour le ravitaillement !

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2015 - Sitemap