Nouvelles d'Afrique


La matinée a été occupée à étudier la suite du trajet et à préparer le budget correspondant en savourant un bon petit déjeuner dans la cour intérieure de l'auberge.

 Nous faisons la connaissance d'un routard motard Luxembourgeois parti depuis 4 ans faire le tour du monde. Après l'Afrique, il voudrait s'attaquer à l'Asie et plus particulièrement à la Chine. Il se heurte à de très nombreux problèmes administratifs qui risquent de compromettre son voyage. En tous cas chapeau, ce n'est pas évident de faire seul un tel périple à moto !

Le vendredi dans les pays mulsulmans est l'équivalent du dimanche en France. Trouver un cyber café ouvert, avec des ordinateurs en état de marche et un port USB pour transférer nos photos n'a pas été une chose aisée.

Notre roue arrière gauche a une facheuse tendance à se dégonfler lentement au fil de la journée. Peut-être faudra-t-il envisager la pose d'une nouvelle chambre à air avant notre arrivée. Nous quittons Nouakchott à 15:00 en espérant pouvoir rejoindre Kiffa (600km).

Au fur et à mesure de notre progression, le paysage change, nous entrons dans une région semi désertique. Il faut rester très vigilant entre les dunes de sable qui meurent d'envie de traverser une route et les animaux en liberté qui déambullent un peu partout.

Il est 18:30 lorsque nous arrivons à Aleg (seulement 265 km de Nouakchott). La nuit tombe et nous décidons de nous arrêter devant une gendarmerie pour y passer la nuit. La présence des animaux et des gens au bord ou sur les routes, rend la conduite trop dangereuse. Nous avons dépassé les 5000 km depuis notre départ. Demain, dès le lever du jour, sera un autre jour et le futur ne manque pas de kilomètres !

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2015 - Sitemap