Nouvelles d'Afrique


Dans le village d'Atanko (Canton de Sessaro - Région Centrale du Togo), l'école regroupe 142 enfants. La classe se fait sous des "apatames" (abris précaires couverts de feuillages)

Les aléas des saisons (poussière durant l’Harmattan... averses violentes durant la saison des pluies...) rendent très difficiles une bonne qualité  d'enseignement.

Mais, il y a beaucoup plus grave! Ce village est maintenant dépourvu d'eau potable. Les puits sont taris.

 


Chaque jour, des femmes se rendent dans le lit asséché d'un marigot, situé à prés d'1 km, pour creuser le sol et récupérer avec difficulté,
une eau souillée, impropre à la consommation humaine.

Transvasée dans des bidons, ...

... elle est ensuite convoyée, par le Directeur de l'école, sur sa moto, jusqu'au village...

... pour permettre aux enfants de s'hydrater, compte tenu de la température ambiante élevée.

Cette situation ne sera pas sans conséquences et il y a urgence à agir. L'association Kan Kélé fait de ce cas une priorité, et va très rapidement faire engager des travaux pour la réalisation d'un forage en eau potable. Ce projet a été approuvé à l'unanimité, lors de l'Assemblée Générale du vendredi 3 mars dernier, à laquelle un très grand nombre d'adhérents (venus de plusieurs départements) avaient répondu présents.

Lorsque ce problème sera résolu, la construction de véritables salles de classe en dur sera étudiée en fonction des moyens existants.

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2015 - Sitemap