Nouvelles d'Afrique


Chaque année, à la saison des pluies, dans le village de Kawa-bas, (commune de Pouda-Togo) les paysans doivent faire face à un problème particulièrement difficile. La rivière Binah, (9m de profondeur - 25m de large), à sec le reste de l'année, entre en crue et oblige les villageois à traverser à la nage malgré un très fort courant pour travailler dans leurs champs. Peu d'entre eux sont de bons nageurs et ceux ou celles qui ne savent pas nager s'accrochent aux bassines contenant outils et récoltes. Des pertes humaines par noyade sont à déplorer tous les ans, ainsi que celles de matériels ou de productions emportés par les tourbillons.

 

Kan Kélé a décidé d'inscrire dans son projet pour 2014, la réalisation d'une passerelle métallique pour permettre la traversée dans des conditions de sécurité, d'une part, et d'autre part, désenclaver le village voisin de Bogawaré. Lorsqu'une évacuation sanitaire est nécessaire de ce côté de la rivière, les personnes concernées doivent parcourir plusieurs dizaines de kilomètres pour rejoindre le dispensaire.

La première démarche engagée a été faite auprès du Préfet de Doufelgou, afin d'obtenir l'autorisation de réaliser les travaux. Sa réponse a été positive.

Les premières études faites sur place par une entreprise locale, n'ont pas donné de résultats satisfaisants (Plans inadaptés, devis trop élevé.) Nous avons donc repris, grâce à l'aide bénévole d'un ingénieur de notre région, qui a mis ses compétences techniques au service de Kan Kélé, l'ensemble des éléments pour proposer un projet plus cohérent et abordable financièrement.

Le dossier technique va être transmis à nos correspondants locaux, afin de faire réaliser des devis par des entreprises togolaises spécialisées dans la réalisation de structures métalliques.

Croisons les doigts pour que le montant reste dans les possibilités de l'association Kan kélé et que le projet puisse être réalisé !

 

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2018