Nouvelles d'Afrique


Jérémie continue de nous informer en images sur la situation que crée la rivière Binah lors de la saison des pluies.

Nous avions adressé début août, à Victor et Jérémie, un courrier, accompagné de documents techniques  pour leur faire part de la décision de l'association Kan Kélé d'inscrire dans ses projets 2014 la construction d'une passerelle sur la rivière Binah, cause de noyades chaque année. Dès réception, ils se sont empressés de réunir à l'école, les chefs des villages de Kawa-bas et Bogawaré, concernés par cette passerelle, ainsi que divers responsables de secteur, pour leur en faire la lecture.

A la fin de cette réunion, les deux chefs de village ont scellé  l'accord de travailler ensemble pour apporter le soutien de la population à la construction de l'ouvrage.

Rapporter la récolte du jour à la maison impose la traversée à la nage de la Binah. Avec les remous et le courant, cela reste une opération à risques, qui certains jours, se termine mal.

 

Le "combat" pour réussir ce projet est engagé, nous ferons de notre mieux pour y parvenir, en espérant que le budget actuellement à l'étude, ne dépassera pas nos moyens.

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2018