Nouvelles d'Afrique


Lundi 17 février. Le matin, remise au directeur de l'école de Kawa-bas, d'une mallette garnie de pansements et produits qui permettront d'assurer les premiers soins en cas de blessures et d'éviter ainsi, que de « petits bobos » ne s’aggravent rapidement.

L'après-midi, à l'invitation de monsieur le Préfet de Niamtougou, nous nous rendons, en compagnie de l'Inspecteur de l’Éducation et de Jérémie, à la Résidence Préfectorale. Cette rencontre, dans une ambiance chaleureuse et amicale, permet de dresser le bilan des actions engagées depuis notre première visite à Kawa-bas et Kawa-haut fin 2007, et d'évoquer les problèmes rencontrés.
En fin d'après-midi, nouvelle réunion avec le Maire de Niamtougou pour organiser le lendemain la visite à Kawa-bas et Kawa-haut, du Directeur des services techniques pour un nouveau contrôle qualité des travaux de rectification exécutés sur les sanitaires. Un rapport sera ensuite transmis au Préfet.
Le retour au village se fera une nouvelle fois de nuit.

Mardi 18 février. L'équipe Kan kélé se scinde en deux :
une partie se rend au village de Bogawaré

pour rencontrer le chef de ce village particulièrement concerné par la construction de la future passerelle; l'autre, reprend la montée vers Kawa-haut pour vérifier la qualité des réparations effectuées. Pour les deux responsables de Niamtougou, qui nous accompagnaient, c'est une véritable découverte ! Jamais, ils ne s'étaient rendus dans un village aussi isolé.

Mercredi 19 février. Frédéric, le menuisier, vient à l'école de Kawa-bas, livrer deux bureaux et deux chaises commandés par Kan Kélé pour les enseignants dont les salles de classes en étaient dépourvues.

Un peu plus tard, nouvelle rencontre avec l'Inspecteur de l’Éducation et le Secrétaire Général de la Préfecture, délégué par le Préfet, qui ont fait le déplacement depuis Niamtougou.

Jeudi 20 février. Le matin, avant que la chaleur ne soit trop forte, un grand match de foot entre les écoles de Kawa-haut et Kawa-bas est organisé en l'honneur de Kan-Kélé.

Ambiance passionnée des supporters de chaque équipe !!!

Le tournoi se termine par un match nul, avec un avantage à Kawa-haut.
Vers midi, nous reprenons la piste vers Niamtougou, où le Préfet nous attend pour une dernière rencontre avant notre départ samedi matin à l'aube pour rejoindre Ouagadougou.
En soirée, les parents des enfants parrainés se sont regroupés pour nous offrir un repas en remerciement du soutien apporté à leurs enfants.

Désolés, mais nous n'aurons plus l'occasion de pouvoir transmettre de nouvelles avant notre retour en France, une longue route nous attend samedi et dimanche pour rejoindre Ouagadougou.

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2018