Nouvelles d'Afrique


Nous avons repris la route avant le lever du jour avec un passager supplémentaire qui attendait dans la nuit à côté du camion pour se faire emmener jusqu'à son village.

La conversation est un peu limitée car il ne parle qu'arabe. A peine déposé, c'est un nouveau stopeur qui se présente. Il s'agit cette fois ci d'un policier qui doit rejoindre sa garnisons à Kobenni.

Le passage de la frontière avec le Mali s'effectue sans aucun problème et nous nous retrouvons très vite sur les routes Maliennes avec un nouveau paysage : la savanne africaine et les premiers Baobabs.

 

Les tenues vestimentaires sont cette fois typiquement africaines. Sur le parcours, nous constatons que la tradition des feux de brousse sevit toujours, malgré les conséquences qu'elle engendre pour la nature.

La route est dans l'ensemble de bonne qualité et nous arrivons à Bamako vers 18:00 et décidons de passer la nuit au foyer des soeurs blanches (c'est le plus économique !).

Demain, en route vers Segou. Nous pensons y passer la journée pour décompresser un peu avant d'entrer au Burkina. Mais demain sera un autre jour et le futur ne manque pas d'avenir! 

 
 Revenir en haut de la page 
Association Kan Kélé, Réalisé par Jidé - 2008/2018